Insolite : Une drag race opposant une BMW M1000RR, une Porsche 911 Turbo S et une F1 en vidéo


Nos confrères britanniques de Warwow ont encore frappé : ils se sont demandé ce qu’il peut bien se passer quand on met face à face une Porsche 911 Turbo S, une BMW M1000 RR et une… monoplace Red Bull de Formule 1. La réponse en vidéo dans une « drag race » pas comme les autres !

Lancée en 2021, la BMW M1000RR est une évolution du Superbike S1000RR : puissance supplémentaire, plus de couple, un poids réduit, de meilleurs freins, des ailerons et une multitude de pièces en carbone. Avec un peu plus de 190kg, cette allemande à deux roues est alimentée par un moteur à quatre cylindres de 999 cc, bon pour 212 ch et 113 Nm, envoyé à l’essieu arrière via une boîte de vitesses à six vitesses. C’est un rapport poids/puissance de 0,9 kg/ch.

 

 

Commençons par la comparer à la Porsche 911 Turbo S 2021. Son six cylindres à plat biturbo de 3,8 litres n’est pas en reste non plus, délivrant 650 ch et 800 Nm aux quatre roues via une boîte de vitesses automatique à double embrayage à huit rapports. D’un autre côté, avec un poids de 1640 kg, la Porsche a beaucoup plus de poids à transporter sur la piste, puisque c’est environ 2 ½ fois le poids de la RB7 et plus de 8 fois celui de la M1000RR. En prenant en compte les deux chiffres, nous obtenons un rapport de 2,52 kg/ch. Avantage : M 1000 RR, mais il faut quand même tenir compte de la F1.

En tant que prototype utilisé par Red Bull en 2011, la RB7 utilise une technologie vieille d’une décennie, mais elle est à des années-lumière de la technologie actuelle de la Formule 1. Équipé d’un V8 atmosphérique de 2,4 litres qui produit 750 ch envoyés uniquement aux roues arrière via une boîte de vitesses séquentielle à sept rapports. Affichant seulement 655 kg sur la balance, la voiture affiche un rapport poids/puissance impressionnant de 0,87 kg/ch. A son volant : David Coulthard, qui a disputé le championnat du monde de Formule 1 de 1994 à 2008. Sur cette période, il a disputé 246 Grands Prix et remporté 13 victoires.

 

 

Trois comparatifs ont été réalisés. Tout d’abord, une accélération sur un quart de mile. Au départ, la Porsche, avec sa traction intégrale, prend un bon départ. La BMW M1000RR n’était pas loin derrière la F1. Cependant, les Red Bull et BMW de course ont rapidement rattrapé la Porsche. D’abord, c’était la F1. Après avoir trouvé de la traction, elle est passée devant la 911.

Ensuite, c’était au tour de la moto, qui a également failli rattraper la Porsche sur la ligne. La Red Bull RB7 a réalisé un temps de 9,6 secondes, tandis que la BMW M1000RR et la Porsche 911 Turbo S l’ont toutes deux faits en 10,2 secondes, bien que la BMW devance légèrement la Porsche, à la ligne.

La seconde course a été une accélération en partant de 40 mph (soit environ 65 km/h) sur un mile. Cette fois cependant, ce n’est pas vraiment une compétition. La F1 et la moto prennent toutes les deux un bon départ et commencent à s’éloigner presque immédiatement. La RB7 domine et remporte facilement celle-ci, suivie de près par la BMW et la 911 Turbo S en dernière position.

Le dernier défi était le test de freinage. Tous les trois ont dû effectuer un arrêt d’urgence complet à partir de 100 mph (un peu plus de 160 km/h). A la ligne, la F1 bloque ses freins, de la fumée s’échappe. La Porsche bat cependant la BMW sur celui-ci car la moto n’a que deux roues par rapport aux quatre de la Porsche. Victoire définitive donc pour la Redbull RB7.

Alors que les résultats étaient attendus, il faut relativiser. La BMW et la Porsche sont des modèles de série comparés à un prototype de course. La M 1000 RR coûte 33 270 € et la Porsche 911 Turbo S coûte 224 800 €, tandis que la F1 coûte environ 72,5 millions d’euros.

 

 





Source link

Be the first to comment

Leave a Reply